l’Outil En Main de Toulouse
Accueil du site > Documents internes à l’OEM Toulouse > CRs Réunion, Assemblée générale,... etc > Compte-rendu de la réunion du bureau élargi le 26/08/09

Compte-rendu de la réunion du bureau élargi le 26/08/09

Lieu : FCMB (Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment)

samedi 28 novembre 2009, par oem-toulouse, sl

Rappel de l’ordre du jour :
-  Point sur les actions de préparation à la rentrée
-  Communication
-  Point sur les financements
-  Questions diverses

Présents : Alain BESSIERE, Yves FUMOLEAU, Jean-Pierre DI PIAZZA, Gérard d’ANTONI, Pierre VALLOT, Serge LLEHI. Excusé : Michel DEJUGE

La séance est ouverte à 10h.

1- Point sur les actions de préparation à la rentrée

1-1 Absences prévisionnelles

• Jean-Pierre le 9 septembre. • René (ZARAGOZA) le 23 septembre ainsi que le 21 octobre. • Gérard prévoit également une absence en octobre, il conviendra de vérifier qu’elle ne se coïncide pas avec celle de René. • Serge le 23 septembre.

1-2 Point sur les exercices par atelier

• Pour la partie serrurerie, Yves et Jean-Pierre indiquent que les exercices sont prêts. • René (SEGARRA), contacté par téléphone en séance, nous informe que l’atelier de maçonnerie sera opérationnel avec un nouvel exercice notamment. • Malgré l’absence de Michel, nous convenons que l’atelier bois ne devrait pas poser de problème particulier, bibliothèque d’exercices déjà fournie, hommes de métier en nombre suffisant, nouvel exercice avec le camion. Toutefois, Alain fera un point avec Michel, dès le début de semaine prochaine. • Grâce au travail d’Alain et Gérard, sur l’exercice de signalisation du camion, l’atelier électricité sera également en ordre de marche pour cette rentrée. Il faudra toutefois rajouter quelques dotations comme les « 3èmes mains » (achat Alain), les tabourets pour les postes de travail (achat Yves) ainsi que les tréteaux et plans de travail à voir avec Michel pour réduire les coûts. Alain rappellera également à Michel le nécessaire placard pour les tableaux électricité.

1-3 Programmation des exercices

• Serge rappelle qu’Alain est en charge de la programmation des exercices et qu’à ce titre il renseigne et met à jour le tableau de suivi. • Serge rappelle également que, désormais, les jeunes seront répartis par groupes et par ateliers ce qui permettra de mieux suivre leur progression.

1-3 Rentrée du 9 septembre

• Compte tenu que ce jour-là est aussi celui des inscriptions, le bureau propose que les hommes de métier arrivent à 13h30. Faire passer le message aux coordinateurs. • En début de semaine prochaine, Serge fera parvenir aux parents, les fichiers du dossier d’inscription.

1-4 Inventaire de l’outillage

• Par respect de la réglementation comptable et compte tenu des diverses acquisitions (outils, fournitures, appareils et mobiliers à venir) réalisées par notre association, Serge demande à ce que soit réalisé un inventaire de l’ensemble de ces biens. • Alain et Gérard se proposent pour le mener à bien. Serge fournira une trame (tableau excel) à partir des achats déjà effectués.

2- Communication

2-1 Campagne d’affichage

• Alain propose de refaire une campagne d’affichage. Il sera aidé en cela par Gérard et Pierre.

2-2 Site internet

• Alain évoque le nouveau site mis en ligne par nos collègues de Troyes. Il juge que c’est une belle réalisation qui continue de nous faire défaut. • Serge rappelle que ce besoin a déjà été formulé dans le cadre du partenariat avec la fondation d’entreprises Ernst & Young. Nous avons prévu de le réactiver à l’occasion de notre prochaine rencontre (lundi 31 août). 3- Financements

• Serge indique que tous les financements attendus ont été perçus. • Sur ce point l’année 2009 aura été exceptionnelle mais il conviendra de se montrer économe.

4- Congrès de l’Union des OEM

• Serge précise qu’il participera, en compagnie de Yves, à ce congrès qui se tiendra à Bayeux (14) du 15 au 18 octobre. • En revanche, Serge juge le montant du séjour et des frais connexes assez importants eu égard, notamment, aux difficultés pour obtenir des subventions. • En conséquence, l’OEM de Toulouse ne participera qu’à compter du 16 octobre et partagera les frais de déplacement avec l’OEM de Cahors (covoiturage).

5- Partenariat AGIR/OEM

2-1 Origine

• Serge mentionne la sollicitation d’Arlette LADOUES (déléguée départementale AGIR Haute-Garonne), qui a débouché sur un rendez-vous en date du 10 août dernier. • Dans le cadre de ses activités, AGIR 31 œuvre, notamment, en collaboration avec la PJJ (protection juridique de la jeunesse) qui relève du ministère de la justice et qui s’occupe de jeunes en difficulté en les aidant à se réinsérer. • Une des actions envisagée consisterait à créer quelques modules de pratiques manuelles visant redonner confiance à ces jeunes en réalisant un objet de leurs mains.

2-2 Cadre du projet

• Quelques séances en faveur d’un nombre restreint de jeunes. • A ce jour, pas de locaux ni de matériels et outils disponibles. • Nécessite la mise en place d’un budget spécifique ainsi que la recherche de structures adaptées (locaux). • Encadrement technique par des hommes de métier.

2-2 Les conditions

* A l’occasion de la rencontre avec Arlette, Serge précise les conditions requises préalablement à l’étude d’un tel projet :

• Le bureau de l’OEM de Toulouse sera consulté sur le principe de l’étude de ce projet. • Pour des raisons d’éthique et conformément à ses statuts, l’OEM ne peut traiter de la même façon ce projet spécifique avec son activité traditionnelle dédiée à des enfants de 9 à 14 ans. • La structure ainsi créée pourrait constituer un nouvel atelier AGIR. • Ce projet concernera les hommes de métier de l’OEM (membres d’AGIR parfois) à l’exception des anciens compagnons suffisamment sollicités par ailleurs. • Ceci implique que soit examiné le statut des membres de l’OEM qui y participeraient. • Ils pourraient devenir adhérents AGIR mais être dispensés de cotisation. • Leurs déplacements devront être défrayés.

2-3 Consultation du bureau

• Après avoir fait la présentation du projet, tel qu’énoncée ci-dessus, Serge consulte le bureau. • L’ensemble des membres présents adhère au principe du projet en soulignant les difficultés liées au type de public concerné. Le trait est mis sur la nécessité pour que des éducateurs de la PJJ assurent l’encadrement de ces séances, les hommes de métier jouant le rôle d’animateurs techniques. • Les hommes de métier présents précisent que leur accord de principe ne préjuge pas de l’adhésion définitive au projet. Clairement, en cas d’échec majeur lors des premières séances, ils se retireront.

La séance est levée à 12 h15.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0